La conversion de véhicules thermiques en électriques est désormais autorisée en France. Qu’il s’agisse de voiture grand public, de collection ou des utilitaires, un cadre juridique établit désormais les règles à respecter.

Attendu depuis plusieurs années par les acteurs de la filière rétrofit, l’arrêté fixant un cadre réglementaire à la transformation des voitures thermiques en électriques a été publié au Journal officiel le 3 avril dernier.

Tous les véhicules de plus de cinq ans pourront désormais être convertis en modèle électrique à batterie ou à pile hydrogène. Quant aux deux roues, ils pourront être transformés dès trois ans d’ancienneté.

Il n’est plus nécessaire d’obtenir l’accord du constructeur pour transformer un véhicule, la responsabilité en cas de problème sur le véhicule revenant au rétrofiteur. Cette disposition va permettre de structurer ce secteur d’activité et recycler de nombreux véhicules encore en circulation.