📗🔴👩‍🎓Solutions fondées sur la nature de quoi parle-t-on exactement

Les « solutions fondées sur la nature » désignent depuis les années 2010 les projets et initiatives qui cherchent à bénéficier à la fois à la biodiversité et au bien-être des sociétés humaines. Elles font appel à la nature dans les projets d’aménagement, qu’ils soient urbains, périurbains ou ruraux, tout en assurant la préservation ou la restauration de la biodiversité. Dans l’objectif d’une transition écologique vers la durabilité, concilier aménagement et environnement représente désormais un enjeu majeur pour les collectivités.

📗Une nouvelle génération de leaders pour l’océan

La décennie (2021-2030) que l’ONU se propose de consacrer aux sciences océaniques au service du développement durable – également connue sous le nom de « Décennie de l’océan » – a pour but d’assurer la pérennité des océans. Cette mission exige une action concertée de différents secteurs, disciplines, États, communautés et générations ; sa réussite passe par une diversité des voix représentant les leaders, actuels de l’océan. À ce titre, les jeunes professionnels de l’océan joueront un rôle clé dans le développement et l’application des connaissances marines inclusives qui sont le gage du succès à venir, de l’océan. Tout ceci à un moment où les hommes dépendent plus que jamais de l’océan pour se nourrir et gagner leur vie.

📗🔴Ces petites créatures marines sont essentielles pour combattre le changement climatique

L’océan absorbe environ un tiers du CO₂ que les humains émettent dans l’atmosphère, ce qui atténue le changement climatique et rend la vie possible sur Terre. Une grande partie de ce CO2 est consommé par le phytoplancton, de petites créatures marines qui utilisent la lumière pour produire de la photosynthèse, comme les plantes et les arbres sur terre.
Grâce à ces outils, nous espérons mieux comprendre comment l’océan réagit au changement climatique. De telles connaissances seront essentielles pour une utilisation durable des étendues océaniques et de leurs ressources, ainsi que pour évaluer sa capacité à demeurer un indispensable puits de CO2.

🔴🏭Quand les plantes aident à dépolluer d’anciens sites miniers

Les plantes et les micro-organismes peuvent contribuer à piéger les
polluants d’origine minière, tels que les métaux et les métalloïdes.
L’ingénierie inspirée par la nature peut contribuer de façon non négligeable
à la réduction des risques autour des anciennes mines, à travers des procédés
nécessairement adaptés aux conditions particulières de chaque site (minéralogie,
topologie, hydrologie, biodiversité).

📗Réserves Naturelles : état des lieux 2019

Premières synthèses nationales publiées en 2018 et 2019 pour l’ensemble du territoire national (Outre-mer inclus), ce livret de l’Observatoire des réserves naturelles fait la synthèse de la connaissance (biologique et géologique) issue d’une partie des données collectées sur le territoire des 348 réserves naturelles françaises et disponibles à travers l’INPN et le GBIF.